#87 : Comment calculer ses tarifs ? 3 erreurs à éviter

0 Commentaire

> Écoute le podcast sur iTunes | Android | Podcast Addict | Spotify

Tu es freelance et tu vends tes services en ligne à d’autres clients, tu t’apprêtes à calculer tes tarifs pour être au plus juste, mais tu as peur de ne pas avoir le bon prix.

Je te comprends, je suis passée par là il y a quelques années et c’était bien LE truc qui me freinait le plus. C’est aussi là qu’on fait plus d’erreurs.

Comment faire en sorte de proposer le bon tarif ? Je te partage les 3 erreurs qu’il faut absolument éviter pour ne pas manger des pâtes au beurre toute ta vie d’indépendante !

Comment calculer ses tarifs ? 3 erreurs à éviter

Erreur n°1 : copier les tarifs de la concurrence

C’est la première chose que l’on fait quand on débute : regarder ce que fait la voisine freelance. Quel service fait-elle ? Quel est son prix ? Est-ce que je suis plus cher ou moins cher ?

C’est rassurant de regarder et comparer avec la concurrence. Mais copier sans réfléchir c’est loin d’être pertinent pour ton activité !

Pourquoi ?

Parce que vous êtes loin d’avoir tout en commun : la même expérience, niveau de vie, compétence, charges, localisation…

Copier c’est céder à la facilité quand on ne veut pas trop réfléchir à ce que l’on veut et qu’on se dit que « on s’aligne sur ce qu’il se fait »

Sauf que ce qu’il se fait, c’est un point de repère, mais ce n’est pas ce que tu peux ou dois facturer.

Un freelance de 10 ans d’expérience avec une famille de 4 à Paris ne visera pas la même chose qu’un freelance avec 1 an d’expérience qui vit en colocation avec ses potes dans le Médoc.

#70 : Comment je gère mon budget dans mon business ?

Erreur n°2 : ne pas prendre en compte ce que tu veux gagner

Souvent quand on débute, on se dit « je serais bien contente avec ce que j’aurais, je me contenterais du client qui voudra bien me payer, on verra bien ce que ça donne ! »

Attention ! Aux dernières nouvelles, tu as lancé ton entreprise aussi pour vivre une certaine liberté financière, non ?

Se fixer un objectif de rémunération c’est s’autoriser à :

  • valoriser son travail à sa juste valeur
  • s’autoriser à gagner sa vie avec le fruit de son travail
  • arrêter tout de suite de nourrir cette mentalité de « souffrir pour vivre »

N’oublie pas pourquoi tu as choisi de te lancer à ton compte : pour la liberté, pour avoir plus de temps avec ta famille, pour tes passions.

Soyons réalistes : tu as besoin de payer tes factures et être sereine financièrement pour avancer. Évite de faire l’autruche et note toi un objectif pour avoir une direction.

Un objectif = un but. C’est une motivation supplémentaire et pas des moindres 😉

Erreur n°3 – Laisser choisir le client à ta place

Tu dois connaître tes services, tes tarifs et ce qu’ils valent ! À toi d’être force de proposition.

Laisser décider le client si ta proposition est juste ou non, c’est retourner dans une relation patron/salarié. Ne laisse pas le syndrome de l’imposteur prendre les commandes !

Cette impression de doute permanent qui t’empêche de reconnaître tes compétences peut te faire prendre de mauvaises décisions côté tarif. Alors attention à ne pas lui céder la place !

Rejoins les Jeudis avec Julie ❤️

Chaque semaine, tu recevras des contenus exclusifs, des conseils et les coulisses de la vie d'une entrepreneure très bavarde ! (anecdotes rigolotes au rendez-vous ?)

Pas de spam, tu peux te désabonner à tout moment. Powered by ConvertKit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

portait de kinoko

HELLO
MOI C'EST JULIE

Je suis une entrepreneure passionnée, une perfectionniste qui se soigne et une amoureuse de la vie. Je t’aide à trouver ton chemin pour devenir la personne que tu souhaites et apprendre à t’aimer.

10 façons de retrouver confiance en toi

Télécharge gratuitement ton guide pour reprendre confiance en toi et démarrer tes projets