Article

Comment devenir Community Manager Freelance

Depuis 2 ans à être indépendante, j’avoue que pour choisir mon activité au démarrage n’a pas été trop difficile. Je suis Social Media Manager Consultante et je suis donc passé par le métier de Community Manager.

Comment devenir Community manager freelance ? C’est la question à laquelle je réponds aujourd’hui !

Est-ce vraiment ce que tu veux faire ?

Je sais à quel point le mot community manager est à la mode. On en voit passer partout, c’est le métier facile à faire car on passe sa vie sur Facebook. Il est tagué d’un tas de stéréotypes. Seulement : sais-tu vraiment ce que cela implique ?

Pose-toi les bonnes questions, renseigne toi sur le métier, demande des infos… Mieux tu pourras cerner ce qu’être community manager implique, mieux tu sauras dans quoi tu vas t’embarquer dans ton activité en indépendante.

Choisis ta force

Quelles compétences as-tu ? Quel sera ton service à proposer à tes clients ? Le mieux pour débuter c’est de débuter par ce que tu connais. Ou même de choisir une spécialisation !

Il n’y a rien de mal (voir même des avantages) à choisir une spécialité comme par exemple la gestion de compte Instagram uniquement ou bien la création de contenus vidéo pour tes clients.

Quel est ton client idéal ?

Quand on commence, on a tendance à avoir peur dans un premier temps. Peur de ne pas trouver de client. Et donc on décide de servir tout le monde et n’importe qui : grosse erreur.

Viser tout le monde, c'est ne toucher personne. Cliquez pour tweeter

Choisir ton client idéal c’est gagner du temps, de l’argent et faire preuve de sérieux envers toi même. Tu sauras à qui parler, pourquoi et comment. Fais toi ce cadeau et commence à choisir qui tu veux aider.

Définis tes contraintes et tes besoins

As-tu besoin d’un ordinateur, d’un téléphone, d’un comptable, d’un chat ? Savoir ce quoi tu as besoin pour commencer va te rassurer et tu pourras te dire « bon, ok. J’ai besoin de ça et je sais que je vais être potentiellement bloquée par ça. Qu’est ce que je dois faire ? »

A partir du moment où tu peux t’organiser et planifier un minimum tes besoins et tes contraintes, tu pourras plus facilement avancer.

Patienter et se former

Tu te souviens que je disais plus haut que l’un des stéréotypes qui colle à la peau du community manager c’était celui de passer sa journée sur Facebook (option pyjama). Et bien même si tu pourras répondre que oui, tu passes beaucoup de temps sur Facebook, tu passes aussi beaucoup de temps à te former et à appliquer les meilleurs

Je dis ça car on oublie souvent que les réseaux sociaux sont des plateformes qui changent constamment : nouvelle loi, nouvelle réglementation, mode de fonctionnement…

Il faut savoir s’adapter et aussi en fonction des missions, des clients…

On est loin du post Facebook des photos floues de vacances de ta tante avec 5 fautes d’orthographe dans le texte.

Petit bonus : la patience. Je suis actuellement en plein apprentissage de ce point, mais je sais à quel point on peut être impatient, surtout quand on a l’euphorie du lancement d’une activité pro à son compte. Sois patiente (et indulgente) avec toi.

N’hésite pas à partager ton point de vue en commentaires et à partager cet article !

Merci d’être là et prends soin de toi ❤️

Comment devenir Community Manager Freelance

Rejoins la Love Letter ❤️

Chaque semaine, tu recevras des contenus exclusifs, des conseils et les coulisses de la vie d'une entrepreneure très bavarde !

Pas de spam, tu peux te désabonner à tout moment. Powered by ConvertKit